Les origines du théâtre d’improvisation

Le théâtre d’improvisation, un renouveau venu du Québec

 

Le match d’improvisation théâtrale vit le jour, le 21 octobre 1977, au Québec.

Robert Gravel, son père fondateur qui était, dans les années 70, à la recherche d’un renouveau théâtral , fit en effet, une rencontre déterminante avec le metteur en scène, Jean Pierre Ronfard . Ensemble, ils monteront  le Théâtre Expérimental de Montréal et ouvriront ainsi, des voies nouvelles pour la création théâtrale.

Dans leurs diverses créations, l’improvisation tenait toujours une grande place et suscitait de nombreuses réflexions.  C’est alors que Robert Gravel, au cours d’une soirée de l’automne 1977, qui selon certains fut quelque peu arrosée, imagina un nouveau un jeu théâtral, calqué sur les règles du hockey où deux équipes d’improvisateurs s’affronteraient. Ainsi sport et théâtre se retrouvèrent intimement liés.

Soutenu par JP Ronfard, B. Gravel et Y Leduc, Robert Gravel mit son idée à exécution et le 21 octobre 1977, à la Maison Beaujeu, il réussit à convaincre 12 comédiens de se lancer dans l’aventure. C’est ainsi que le premier match d’improvisation vit le jour.

Yvon Ponton, son ami, endossa le rôle d’arbitre, lors du premier match. Pierre Martineau qui travaillait avec Gravel, sur des spectacles de marionnettes, fut quant à lui, le premier maître de cérémonie.

L’improvisation avec des règles

Limitée d’abord à 3 soirées, cette expérience connut un tel succès qu’il fallut continuer et organiser des championnats. Les règles évolueront, se préciseront, des scissions se feront  mais l’engouement ne faiblira pas tant au niveau des joueurs qu’au niveau du public.

‘Le match d’improvisation sera mondial ou ne sera pas” disait R. Gravel, disparu en 1996. En effet, le match d’improvisation s’exporte entre autres, en France, en 1981.

Les ligues professionnelles d’impro se développeront par la suite.

C’est donc bel et  bien un sport théâtre qui s’est développé avec arbitre, coach, maillot et entrainement…Le match d’improvisation a donné naissance à de nombreux dérivés, dont notamment les spectacles de
Café-théâtre d’improvisation ou bien Cabarets d’impro qui se développent de plus en plus.